SERVICES AUX MEMBRES

500 femmes participent au 50e congrès provincial de l’Afeas

Madeleine Bourget, présidente 2015-2016 de l'Afeas, adresse la parole aux membres présentes

Madeleine Bourget, présidente 2015-2016 de l’Afeas, adresse la parole aux membres présentes

C’est ce samedi à Drummondville que prenait fin le 50e congrès provincial de l’Afeas auquel ont participé plus de 500 femmes.

Pour la première fois, un seul enjeu était débattu, celui des mères porteuses. « Chacune des régions représentées a pris position à ce sujet et la discussion n’est pas terminée », a expliqué Madeleine Bourget, présidente sortante de l’organisation.

Éva Ottawa et Chantal Soucy comme invitées dhonneur
« J’apprends à découvrir les grandes organisations qui ont marqué l’histoire des femmes et celle du Québec », a dit madame Éva Ottawa, nouvellement présidente du Conseil du statut de la femme. « Pour moi, l’éducation à l’égalité entre homme et femme doit se faire dès l’enfance ». Elle ajoute qu’elle désire donner une voix à toutes les femmes. Mme Ottawa désire créer des points de rencontre entre l’Afeas, le Mouvement des femmes et toutes les femmes les plus vulnérables et qui n’ont pas la chance de prendre part au grand débat public.

 

 

Madame Chantal Soucy, administratrice et membre du conseil de Soucy Holding inc., n’as hésité une seconde pour accepter la présidence d’honneur de l’événement. « Il est avantageux pour les entreprises québécoises de favoriser la diversité des sexes au sein des postes de gestion », a indiqué la femme d’affaires bien connue de la région lors de son inspirante allocution.

Vous aimez cet article? Partagez-le :