SERVICES AUX MEMBRES

25e anniversaire de la tuerie de l’École Polytechnique: recul du contrôle des armes à feu

Mtl_dec6_plaque

 

Cette année marque le 25e anniversaire de la tuerie de l’École Polytechnique. Le 6 décembre 1989, un homme armé d’un fusil d’assaut, en circulation légale, a assassiné 14 jeunes femmes et en a blessé plusieurs autres. La Coalition pour le contrôle des armes, dont l’Afeas fait partie, tient à s’assurer que la mémoire des quatorze jeunes femmes tuées ce jours-là soit honorée.

La coalition et l’Afeas vous invitent donc à lire la lettre de Sylvie Haviernick, sœur de Maud, une des 14 victimes. Celle-ci vous invite à endosser la déclaration du Comité de la Commémoration du 25e anniversaire.

Nous vous invitons à inclure cette déclaration dans vos activités de commémoration afin d’informer l’ensemble de la population de l’importance du message qui y est véhiculé. Il faut former un front commun contre la violence et pour l’égalité entre les sexes dans toutes les sphères de la société.

Recul du contrôle des armes à feu
En 1989, la mort insensée de ces quatorze jeunes femmes a rallié les Canadiens à exiger un meilleur contrôle des armes. Les survivantes, les ami(e)s et les familles des victimes se sont battus sans relâche pour que des lois sur le contrôle des armes soient promulguées.

Depuis plusieurs années, nous constatons à regret un affaiblissement important des contrôles sur les armes à feu. Cette année n’a pas fait exception. Le 22 octobre dernier, à la Chambre des communes à Ottawa, le gouvernement fédéral devait débattre le projet de loi C-42 dans lequel il préconise, entre autre, un assouplissement des contrôles sur les armes de poing et une réduction des pouvoirs des Contrôleurs des armes à feu. En raison de la fusillade, le débat n’a pas encore été réinscrit à l’agenda.

Dans le but de faire renaître la mobilisation populaire, le collectif de jeunes activistes Génération Action a été mis sur pied. Cette campagne a pour but de sensibiliser les jeunes de moins de vingt-cinq ans au contrôle des armes à feu afin qu’ils #Exigentlecontrôle. À ce propos, nous espérons pouvoir compter sur vous pour inviter les jeunes de votre réseau à suivre la campagne sur réseaux sociaux (Twitter, Instagram, Facebook).

La violence armée est l’affaire de tous. S’il vous plaît, endossez la déclaration du Comité de la Commémoration du 25e anniversaire afin de montrer que nous sommes tous unis contre la violence.

Merci beaucoup pour votre soutien continu !

Vous aimez cet article? Partagez-le :