SERVICES AUX MEMBRES

L’Afeas réclame des changements à l’assurance-emploi

Les 400 membres de l’Afeas, réunies en congrès annuel Victoriaville, ont profité de cet événement pour manifester leur appui inconditionnel à madame Norah Krahl qui réclame son droit l’assurance-emploi. Cette traductrice, mise à pied après son retour d’un congé maternité payé par le Régime québécois d’assurance parentale, vient de se voir refuser des prestations d’assurance-emploi parce qu’elle n’a pas travaillé suffisamment d’heures au cours de la dernière année. Le gouvernement ne considère pas les prestations parentales comme un revenu d’emploi, même pour les personnes qui quittent temporairement leur emploi pour prendre soin de leur nouveau-né.

Il s’agit l d’une situation très injuste qui doit être corrigée immédiatement. L’Afeas demande donc au gouvernement du Canada de réviser les règlements d’accès à l’assurance-emploi afin qu’un parent revenant d’un congé parental ait droit aux prestations de l’assurance-emploi s’il a amplement contribué au régime avant d’avoir son enfant.

Le gouvernement Harper dit vouloir instaurer des politiques pour soutenir les familles. Voici une occasion à ne pas laisser passer… pour prouver sa bonne foi!

Vous aimez cet article? Partagez-le :