SERVICES AUX MEMBRES

Arrêtons de laisser mourir les gens! l’AFEAS appelle à l’action !

Élizabeth Dupuis

L’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS) lance aujourd’hui son appel à l’action dans le cadre de sa campagne de mobilisation Les cancers qui touchent les femmes : l’AFEAS appelle à l’action pour combattre l’iniquité au Québec en matière d’accès aux meilleurs médicaments contre les cancers qui touchent les femmes.
« On n’a pas le droit de laisser mourir quelqu’un parce ça coute trop cher pour garder la personne en vie. On n’a pas le droit de décider qu’on va laisser mourir les femmes atteintes d’un cancer parce le Québec a décidé de ne pas rembourser leurs médicaments » s’insurge le conjoint et proche-aidant de madame Élizabeth Dupuis atteinte de cancer et qui a du se battre et investir toutes ses économies pour se payer son médicament (et survivre) avant que ce dernier ne soit in extremis autorisé par l’INESSS.
Devant cet état de la situation, nous publions aujourd’hui un communiqué de presse pour sensibiliser les médias et adressons une lettre au ministre de la santé et des services sociaux pour que les choses changent.

Lire le communiqué.

Lire la lettre au ministre.

Ajoutez votre nom à la liste des personnes qui nous appuient.

Beaucoup d’investissements sont réalisés au Canada et ailleurs dans le monde dans la recherche pour développer de nouveaux médicaments contre le cancer et ouvrir ainsi la porte vers de nouvelles associations thérapeutiques efficaces. Au Québec, des investissements en recherche contre le cancer sont réalisés annuellement. Pourtant, les patientes québécoises semblent ne pas bénéficier des mêmes opportunités que les autres patients canadiennes dans l’accès aux meilleurs soins et médicaments innovateurs.

Faites connaitre votre désapprobation au ministre Barrette en remplissant le formulaire ci-dessous!

«J’appuie l’AFEAS dans sa demande d’appui au ministre de la Santé et des Services sociaux, de rendre accessibles dans les plus brefs délais, les meilleurs médicaments possible au Québec afin de lutter plus efficacement contre les cancers féminins.»

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Êtes vous membre de l'AFEAS?

Quelle est votre situation?

Si vous avez répondu «Patiente» ci-dessus, vous pouvez aussi, si vous le désirez, nous faire part du cancer qui vous touche.

Vous aimez cet article? Partagez-le :