SERVICES AUX MEMBRES

Décès de Solange Fernet-Gervais

Solange Gervais

Madame Solange Fernet-Gervais, ex-présidente provinciale de l’Afeas de 1975 à 1980, est décédée à l’âge de 85 ans. Nous désirons présenter nos plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

 

L’Afeas fera un don en argent à la Fondation Martin-Matte, laquelle aide et soutient les Québécois victimes d’un traumatisme crânien.

 

Merci à Lise Courteau qui avait publié un texte lui rendant hommage dans la Revue Femmes d’ici de l’automne 2014. En voici quelques extraits.

 

 

Madame Solange

 

Solange Fernet-Gervais est née à Berthierville en 1930. Travailleuse sociale de formation, mère de sept enfants, agricultrice de profession, en plus de ses nombreux autres engagements, elle a su concilier famille-travail avec brio.

 

Implications sociales

Ses implications sociales débutent en 1943 comme dirigeante de la Jeunesse étudiante catholique (JEC). En plus d’être auteure, recherchiste, documentaliste et archiviste en histoire et en généalogie, elle est aussi une femme d’affaires accomplie. En 1990, elle est élue agricultrice de l’année en Mauricie et au Québec. De plus, tout en élevant ses sept enfants, elle mène une carrière prodigieuse dans tous les domaines où se pose son intérêt : groupes féminins, structures rurales, réseaux des affaires sociales, histoire, entrepreneuriat, médias. Elle est aussi membre fondatrice d’une dizaine d’organismes locaux, régionaux et provinciaux, comme le Centre d’action bénévole Normandie, la Fondation Thérèse-Casgrain, l’Opération Nez-Rouge centre Mauricie-Normandie, Albatros-04 Saint-Tite…

 

De 1961 à 1966, elle est directrice régionale de l’Union catholique des femmes rurales (UCFR). En 1966, elle devient présidente régionale de l’Afeas région de la Mauricie jusqu’en 1969. Elle a donc été témoin des démarches et des pourparlers qui ont mené à la fusion de l’UCFR et des Cercles d’économie domestique (CED)

 

En 1975, elle devient présidente provinciale de l’Afeas jusqu’en 1980. Avec une équipe dynamique, elle a réalisé une recherche sur la femme collaboratrice dans une entreprise à but lucratif. Les recommandations de ce rapport ont eu un impact sur la reconnaissance du statut de ces femmes et ont permis la fondation de l’Association des femmes collaboratrices dont elle a assuré la vice-présidence.

 

Elle a fait du comité de recrutement son cheval de bataille. Sans avoir de recette miracle, elle insiste sur le fait que les jeunes femmes ne connaissent pas assez l’histoire des femmes du Québec. Pour plusieurs d’entre elles, tout est arrivé tout seul. Elle croit même qu’il devrait y avoir des cours sur l’histoire des femmes dès le secondaire afin de les instruire sur le parcours des femmes d’hier à aujourd’hui, et les résultats obtenus. Elle insiste aussi pour dire que, même si le nombre de membres a baissé depuis plusieurs années, elle est certaine que la crédibilité de l’Afeas est plus forte maintenant qu’en 1966. À nous les femmes d’unir nos forces, nos compétences et notre savoir pour en profiter.

 

Récipiendaire honorifique

Depuis plusieurs années, le prix Excellence Fernet-Gervais est remis aux Afeas régionales qui ont augmenté leur membership durant l’année.

 

Récipiendaire de plusieurs décorations, titres et distinctions, mentionnons qu’elle a été reçue membre de l’Ordre du Canada en 1985, qu’en 1991, elle s’est vu décerner le Prix du Gouverneur général en commémoration de l’Affaire « personne » et qu’elle est Chevalière de l’Ordre du Québec depuis 1993. En juin [2014], elle a été la première récipiendaire du Prix Porteur de Flambeau de la Corporation de développement communautaire de Mékinac qui rend hommage à des citoyennes et des citoyens hors de l’ordinaire, extraordinairement engagés et grandement humains.

 

Le livre contenant les mémoires de Mme Solange est sorti à l’automne 2015 aux Éditions d’hier à demain.

 

Madame Fernet-Gervais [luttait] contre un lymphome du cerveau. Lors de sa rencontre avec Lise Courteau en 2014, elle avait exprimé son désir d’assister au 50e anniversaire de l’Afeas. Elle sera avec nous en pensées.

 

Un infiniment grand merci pour le travail accompli. Madame Solange, une femme qui fait partie de notre histoire Afeas. Une femme à connaître!

Vous aimez cet article? Partagez-le :