G7 et l’égalité entre les sexes

/ / Nos positions, Nouvelles

Les pays du G7 se sont-ils entendus pour faire avancer le dossier de l’égalité ? Poseront-ils des gestes pour reconnaître de façon tangible le travail invisible des femmes au sein de la famille, comme mères et aidantes? Ne l’oublions pas, pour l’Afeas dont c’est le dossier majeur depuis 50 ans, le travail invisible a une grande valeur au Produit intérieur brut, si on prenait la peine de le calculer chaque année au même titre que les données économiques.

Rappelons que l’Afeas a créé en 2001, la Journée du travail invisible, qui se tient le 1er mardi d’avril chaque année. Elle demande que le Canada en fasse une journée nationale pour nous rappeler tout le travail des Canadiennes et des Canadiens, sans rémunération, pour le bien-être des familles et de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *