SERVICES AUX MEMBRES

L’Afeas en faveur du revenu de base

Le revenu de base

Un revenu de base est une allocation universelle, inconditionnelle et individuelle. Concrètement, cela signifie que tous les membres d’une société, sans exception et sans condition, reçoivent chaque mois une somme fixe dans leur compte en banque.

– Extrait de l’article Une idée qui fait son chemin par sur La Presse+ le 2 février 2016

 

Mise en contexte

Plusieurs personnes âgées se privent du nécessaire pour arriver à payer le loyer, l’électricité et les médicaments. Souvent, elles ne peuvent pas payer les services d’aide dont elles auraient besoin. Leur qualité de vie et leur santé se détériorent, car elles n’ont pas les revenus suffisants pour payer les ressources existantes.

Plus de 50% des Québécoises et des Québécois (2010) n’ont pas de fonds de pension. En plus, les personnes âgées sont confrontées à de nombreux obstacles lorsqu’elles tentent d’obtenir leurs prestations ou d’autres services fédéraux.

Les formulaires à remplir sont complexes et les informations sur internet sont difficiles à trouver. Ajoutons également que les aînées et aînés ont de la difficulté à se rendre dans les bureaux de Service Canada pour des raisons de santé et de transport.

Toutes ces difficultés ont un grave impact sur leur qualité de vie et les empêchent d’avoir les prestations auxquelles elles ont droit.

L’ancien premier ministre Stephen Harper avait promis de rembourser pleinement les personnes âgées à faible revenu n’ayant jamais reçu leur Supplément de revenu garanti, et ce, même si elles y avaient droit. Hélas, cette promesse n’a pas été tenue. Le gouvernement Harper a décidé de ne leur rembourser que 11 mois de prestations. Le Supplément de revenu garanti n’est pas un cadeau de la part du gouvernement, il est un droit.

 

Congrès provincial 2010

Lors du congrès provincial 2010, l’Afeas avait pris position en faveur du revenu de base. Afin de faire suite à cet article paru dans La Presse+ le 2 février dernier, revoici les grandes lignes des positions adoptées par les membres de l’Afeas il y a déjà près de 6 ans.

1 – Nous demandons au ministre des Finances et au ministre d’État (aînées – aînés) d’inscrire de façon automatique au programme de Supplément de revenu garanti, toutes les aînées et tous les aînés qui y ont droit, en se servant simplement de leur déclaration de revenus.

2 – Nous demandons au ministre des Finances et au ministre d’État (aînées – aînés) de rembourser entièrement le Supplément de revenu garanti aux personnes âgées qui ne l’ont pas reçu depuis 2005 alors qu’elles y avaient droit.

 

L’Afeas demande au premier ministre Justin Trudeau de voir à cette situation qui pénalise nos aînées et aînés.

 

Madeleine Bourget, présidente

Vous aimez cet article? Partagez-le :