SERVICES AUX MEMBRES

Le travail à temps partiel : un choix bien éclairé des femmes?

Untitled design (3)

Le taux d’activité des femmes au Canada est supérieur à celui des États-Unis, car ici elles travaillent davantage à temps partiel. Les congés parentaux et l’accessibilité aux garderies facilitent l’accès au marché du travail pour les Canadiennes. C’est ce que nous apprenait Mia Homsy, économiste à l’Institut du Québec, à l’émission RDI Économie. 

 

Plusieurs femmes font ce choix afin de s’assurer une qualité de vie personnelle… oui! Mais surtout, elles le font à la fois pour conserver leurs acquis professionnels et permettre une meilleure qualité de vie à leur famille, que ce soit comme mère avec de jeunes enfants ou comme aidante pur un de leurs proches.

 

Pourtant, ce choix a un prix : plus faible revenu, moins d’avancement et de promotion, de moins bonnes conditions de travail et, lors de leur retraite, des revenus moindres.

 

Doit-on applaudir cette statistique ou se questionner sur la façon dont ça se vit au quotidien et sur les impacts de ce « choix » que font plusieurs travailleuses? Il serait important d’y réfléchir.

Vous aimez cet article? Partagez-le :