SERVICES AUX MEMBRES

L’égalité: valeur incontournable dans la laïcité et les accommodements

L’Afeas est convaincue que les éléments du Projet de loi 60 s’inscrivent parfaitement dans les valeurs qui font l’unanimité au Québec, soit la laïcité et la neutralité religieuse de l’État, de même que l’égalité entre les femmes et les hommes.

Parallèlement à l’évolution des institutions et des lois, au Québec comme ailleurs dans le monde, des féministes ont lutté et continuent à lutter au sein de toutes les grandes religions pour les transformer de l’intérieur afin qu’elles reconnaissent l’égalité entre les femmes et les hommes. En fait, les religions, incluant le catholicisme, sont lentes  à évoluer quand elles ne sont pas totalement réfractaires à  tout changement. Aujourd’hui, il devient important d’affirmer clairement la laïcité et la neutralité de l’État, en plus de baliser des demandes d’accommodements formulés par des minorités culturelles ou religieuses qui pourraient remettre en cause la place que les femmes prennent et le rôle qu’elles jouent dans notre société. Malgré ce que peuvent en dire certaines personnes, les dangers de dérive existent; il faut réagir maintenant. Attendre n’est pas une option!

Les chartes canadienne et québécoise traduisent en droits les valeurs universelles d’égalité et de liberté et confèrent aux personnes des droits individuels, généralement d’ordre civils et politiques. Toutefois, dans nos sociétés modernes, il existe aussi des droits collectifs qui sont davantage d’ordre économique, social et culturel. Si chaque personne est une entité libre et autonome, il n’en reste pas moins que ses droits individuels s’opposent souvent aux droits collectifs de toute une société. Par ailleurs, nous croyons qu’une telle iniquité peut prendre sa légitimité dans l’exercice du choix de chaque individu d’appartenir ou non à un groupe.

Les Québécoises et les Québécois partagent des valeurs communes, une identité unique. Ils ont le droit d’exiger la laïcité et la neutralité de l’État et de refuser la « politisation” des religions, sans être traités de racistes ou de xénophobes. Les membres de l’Afeas privilégient un message clair: le Québec est un État laïque, de langue française, où les femmes et les hommes sont égaux. Au Québec, les femmes et les hommes vivent ensemble et bénéficient des mêmes droits et libertés. Ils sont autonomes et participent également à la vie collective. Il est essentiel que ce message soit transmis et compris par les immigrantes et les immigrants qui souhaitent s’installer ici. Pour faire un choix éclairé, ils doivent bien comprendre le sens de ce message et s’engager à respecter notre culture, de même que nos lois et règlements.

Pour lire le mémoire de l’Afeas présenté à la Commission parlementaire chargée d’étudier le Projet de loi 60

Vous aimez cet article? Partagez-le :