SERVICES AUX MEMBRES

L’Afeas dénonce les coupes au Conseil du statut de la femme

CSF

L’Afeas dénonce les coupes budgétaires majeures au Conseil du statut de la femme (CSF) et demande au gouvernement en place de rétablir son financement avec le prochain budget de 2015-2016 dans une lettre officielle qu’elle a fait parvenir au cabinet du premier ministre québécois, Philippe Couillard.

Des coupes de cette ampleur sur un budget déjà peu élevé nous poussent à nous interroger sur l’intention du gouvernement actuel quant au maintient de cet important organisme qu’est le CSF.

Si l’égalité de droit entre les sexes est pratiquement atteinte au Québec, cela n’empêche pas qu’il reste beaucoup de travail à faire pour atteindre l’égalité de fait et qu’il y a tout un monde de différence entre les deux.

Plus que jamais, nous avons besoin d’analyses poussées quant à l’impact sur les femmes de toute modification de programme, de politiques ou de législations québécoises. Pour les organisations et associations de femmes comme la nôtre, l’apport des recherches et analyses effectuées par le CSF est indispensable.

Vous aimez cet article? Partagez-le :