SERVICES AUX MEMBRES

Registre des armes d’épaule

Malgré plusieurs interventions, il semble de plus en plus improbable que, d’ici décembre, le gouvernement du Canada renonce à abolir le registre des armes d’épaule. Devant un tel entêtement, l’Afeas se retourne vers le gouvernement du Québec et lui demande de prendre tous les moyens, incluant une requête en injonction devant la cour, pour au moins récupérer les données du registre provenant du Québec pour, éventuellement, gérer son propre registre. Les Québécoises et les Québécois ont chèrement payé pour l’établissement de cette base de données. Il est invraisemblable et incompréhensible qu’un gouvernement puisse en commander la destruction.

 L’Afeas fait partie de la Coalition pour le contrôle des armes qui, elle aussi, demande au gouvernement du Québec d’agir rapidement pour sauvegarder ce registre des armes d’épaule.

Vous aimez cet article? Partagez-le :