SERVICES AUX MEMBRES

Rétrospective de l’année 2015

Source : http://ici.radio-canada.ca/emissions/matins_sans_frontieres/2012-2013/chronique.asp?idChronique=388561

L’Afeas est la voix des Québécoises auprès des gouvernements. Depuis bientôt 50 ans, nous nous préoccupons de l’égalité entre les femmes et les hommes. Beaucoup de travail a été fait au cours de l’année 2015. En voici les grandes lignes.

Se rapprocher les unes des autres

Dans le but de mieux comprendre ce que les Afeas locales vivent et afin de renforcer les liens avec elles, les membres du Conseil exécutif ont contacté les 230 présidentes locales au cours des mois de janvier et février. Les femmes étaient heureuses de pouvoir échanger avec nous et de nous parler de leur réalité. Nous avons recueilli beaucoup d’informations et l’Afeas essaiera de satisfaire ses membres, autant que faire se peut.

Congrès annuel 2015 : Place à l’audace!

Au mois d’août dernier, plus de 300 déléguées et congressistes se sont réunis pour participer au 49e congrès annuel de l’Afeas à Saint-Georges de Beauce sous le thème Place à l’audace!. Le Comité de la refonte des règlements a été créé dans le but de refaire la constitution. La plupart des nouveaux règlements ont été acceptés; quelques-uns seront modifiés et présentés au conseil d’administration provincial et seront discutés lors du congrès provincial de 2016.

 

Cocktail événement

image cocktailAfin de souligner la Journée internationale des femmes, l’activité « Cocktail événement » a été organisée le 4 mars dernier. Les invitées d’honneur étaient mesdames Julie Miville-Dechêne, présidente du Conseil du statut de la femme, Véronique Hivon, députée de Joliette et Christiane Ayotte, professeure et directrice du laboratoire de contrôle du dopage sportif à l’INRS-Santé. La soirée fut agréable. Il y avait de l’excitation dans l’air !

Campagne L’Afeas appelle à l’action!

Image cancer féminins

Associée à la Coalition priorité cancer, l’Afeas a mené une campagne d’information et de mobilisation sur
l’accès aux traitements pour le cancer du sein. Elle participait à la septième Conférence nationale pour vaincre le cancer les 9 et 10 avril. Il s’agissait d’un rassemblement de patients, de survivants, de proches aidants, d’organismes communautaires et de professionnels de la santé. La présidente provinciale, Madame Paula Provencher, la première vice-présidente, Madeleine Bourget et la secrétaire générale de l’Afeas, Lise Girard, étaient présentes à cette rencontre.

Unies contre Action Bronson

Vers la fin du mois de juillet, le spectacle controversé du rappeur Action Bronson a été annulé. Dans sa chanson Consensual Rape et dans son vidéoclip Brunch, Action Bronson glorifie le viol, la violence faite aux femmes et le « féminicide ». Il est accusé de misogynie en plus de faire la promotion de la haine et de la violence envers les femmes. Bronson croit qu’il n’a « rien fait de mal ». Il réclamait même « une putain de pétition », pour reprendre ses mots, afin de venir jouer à Montréal. L’Afeas n’a pas hésité à se prononcer contre la venue de ce rappeur. D’ailleurs, une pétition initiée par Dounia Baghdad, étudiante, avait recueilli plus de 12 000 signatures.

Les cancers féminins : une pétition pour l’accès aux médicaments et aux traitements

image cancer-sein-608x400L’Afeas a publié plusieurs articles sur les cancers féminins dans la revue Femmes d’ici, sur le site web, sur les médias sociaux et lors des congrès régionaux de mai 2015. Lors du congrès provincial, les membres étaient invitées à signer une pétition afin de permettre aux personnes atteintes du cancer d’avoir accès aux médicaments et aux traitements gratuitement. Plusieurs médicaments et traitements sont défrayés par un régime spécifique dans toutes les autres provinces à travers le Canada, excepté au Québec. La campagne de mobilisation a été officiellement lancée au cours du mois d’octobre 2015, mois du cancer du sein.

Actualisation de la politique Pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait

Le 23 octobre, le Secrétariat à la condition féminine a été mandaté pour mener des travaux de consultation dans le cadre de l’actualisation de la politique Pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait et de l’élaboration d’un nouveau plan d’action gouvernemental pour l’égalité entre les femmes et les hommes. L’Afeas a participé à ces travaux; près de soixante organismes ont pris part à ces rencontres et ont partagé leurs préoccupations.

 

Plusieurs dossiers importants ont été abordés lors de ces journées : les conjoints de fait, la révision du Code civil, la conciliation travail-famille, la laïcité et la neutralité de l’État, l’analyse différenciée selon les sexes (ADS), la violence et la santé physique, notamment à propos des cancers féminins (sein, utérus, ovaires).

Rôle des proches aidantes et proches aidants et politiques sociales : défis, enjeux, solutions

Le 27 octobre dernier, l’Afeas participait à une séance de réflexion organisée par la Coalition Priorité Cancer au Québec. Les discussions portaient sur le rôle des proches aidantes et proches aidants et les politiques sociales : les défis, les enjeux et les solutions. Dans le budget fédéral, on annonçait une bonification des prestations de compassion pour les proches aidantes et les proches aidants. Par contre, les modalités d’accès à ces prestations sont trop restrictives et peu de personnes peuvent en bénéficier.

Dossier des femmes autochtones : lettre à M. Couillard

Le 29 octobre, l’Afeas a fait parvenir une lettre au premier ministre du Québec, Philippe Couillard, demandant à son gouvernement d’agir rapidement dans le dossier des femmes autochtones. L’Afeas réclame une commission d’enquête nationale sur la disparition de ces centaines de femmes au cours des dernières décennies. Nous croyons que le Gouvernement du Québec a le devoir de poser des gestes concrets afin de rétablir les liens de confiance avec les communautés autochtones vivant sur le territoire du Québec.

Parité hommes/femmes au Conseil des ministres : lettre à M. Trudeau

L’Afeas a envoyé une lettre de félicitations au premier ministre Justin Trudeau au début du mois de novembre. Nous lui avons manifesté notre satisfaction quant à la parité hommes/femmes dans la nomination de son Conseil des ministres. L’Afeas en a profité pour lui rappeler les dossiers importants pour ses membres : l’enquête sur les femmes autochtones, le rétablissement du formulaire long pour le recensement et le souhait que les questions portant sur le travail invisible y soient inscrites, et le suivi rapide au jugement de la Cour suprême demandant des modifications aux lois canadiennes pour rendre légale l’aide médicale à mourir.

Source de la photo : ici.radio-canada.ca

 

Échanges sur le rapport du Comité consultatif sur le droit de la famille

Le 9 novembre, l’Afeas était invitée à participer à un colloque afin d’échanger sur le rapport du Comité consultatif sur le droit de la famille. Les discussions étaient dirigées en grande partie vers les droits des enfants nés de parents vivant en union de fait. L’enfant en commun devient le critère important à considérer, que le couple soit marié ou en union de fait. Il a été suggéré que les étudiantes et les étudiants du secondaire aient des cours sur les règles établies pour les couples et la famille. D’autres aspects ont aussi été discutés lors de cette rencontre, entre autres l’importance de conserver l’équilibre du système familial, l’importance de donner à l’enfant une valeur en soi et de tenir compte de ses intérêts et l’importance de maintenir les liens significatifs entre les parents, beaux-parents et grands-parents.

Opération tendre la main

Du 25 novembre au 6 décembre, l’Afeas a tenu sa 19e campagne annuelle de sensibilisation contre la violence envers les femmes :
l’Opération tendre la main (OTM). Durant cette campagne, les Afeas locales et régionales ont organisé plusieurs activités afin d’inviter les Québécoises et les Québécois à porter le ruban blanc en forme de « V » inversé et à dire « Non à la violence! ». Grâce au ruban blanc, l’OTM rayonne maintenant à travers la province.

ruban blanc

Programme de vaccination contre le virus du papillome humain (VPH)

Grâce, entre autres, aux efforts de l’Afeas, le programme de vaccination contre le virus du papillome humain (VPH) sera, dès septembre 2016, accessible gratuitement aux hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes de 26 ans et moins, et dès janvier 2016, aux garçons de 4e année.

Nos voeux pour l’année 2016

Finalement, souhaitons-nous une année 2016 plus égalitaire. Chose certaine, l’Afeas continuera de travailler activement afin de mener à bien les dossiers qu’ont à cœur ses membres.

 

IMG_6970

 

 

 

Madeleine Bourget, présidente de l’Afeas

Vous aimez cet article? Partagez-le :