Une 22e Journée pour la reconnaissance du travail invisible : avance-t-on… ou pas ?
Le mardi 5 avril dernier, l’Association féministe d’éducation et d’action sociale (Afeas) soulignait la 22e édition de la Journée du travail invisible, créée en 2001. À cette occasion, la présidente de l’Afeas, Lise Courteau, a ouvert l’activité de la journée en mentionnant que le travail invisible est toujours tenu pour acquis et effectué majoritairement par
À l’occasion de la 22e Journée du travail invisible, l’Association féministe d’éducation et d’action sociale (Afeas) demande aux gouvernements du Québec et du Canada de reconnaître ce travail en décrétant une Journée nationale du travail invisible le premier mardi d’avril. Après deux années de pandémie, la reconnaissance et la valorisation du travail invisible sont des

Paix dans le monde…

Article blog de la présidente de l'Afeas
Blogue de la présidente – Lise Courteau « La guerre, la guerre, c’est pas une raison pour se faire mal ! » Qui ne connaît pas cette célèbre réplique tirée du classique québécois « La guerre des tuques ». Ce film a marqué l’imaginaire de plusieurs générations. C’est la première phrase qui m’est venue en tête la première fois que
Résultats du tirage annuel de l'Afeas 14 février 2022
Prix Billet numéro         1er prix – 10 000$ 3590 Monique Martel – Sherbrooke 2ième prix – 2 000$ 3530 Rollande Grondin – Coaticook 3ième prix – 1 000$ 1210 Gina Corneau – Jonquière 4ième prix – 500$ 3662 Suzanne Paradis – Lingwick 5ième prix – 500$ 0342 Monique Martel – St-Prime 6ième prix –
TOP
X